De retour !




Je récupère ce site après une absence de cinq ans.


Même impression que de redécouvrir son grenier et ses vies antérieures. Beaucoup de poussière, beaucoup d'étrangeté. Beaucoup de petits objets qui, lorsqu'on passe le doigt dans l'épaisse pellicule grise qui les recouvre, révèlent de l'or.


Cela fait un long moment que je veux redorer ce site. Déjà, récupérer le nom du domaine et la propriété même du site a été une course à obstacles en soi. Je veux maintenant prendre mon temps et entretenir ce lieu virtuel pour qu'il me ressemble (ce qui n'était pas tout à fait le cas de la mouture précédente).


Les vieux articles du blogue demeureront disponibles. J'aimerais trouver une manière de les archiver élégamment, mais on verra ce que ça dit.


Je publierai de nouveaux articles de manière sporadique, sans doute. Je n'ai pas encore décidé. Mais je ne compte pas tenir un "blogue" à proprement parler. Je n'ai tout simplement pas le temps ni l'intérêt pour m'investir dans ce genre de pratique.


Le guide d'écriture "Se donner le droit d'écrire" demeurera téléchargeable gratuitement, même si je le considère comme périmé et nécessitant une révision de A à Z. Je pense que les jeunes auteurs et ceux qui nourrissent de la curiosité envers l'écriture peuvent toujours y trouver matière à apprentissage, mais le survol est beaucoup trop rapide et édulcoré à mon goût. J'ai rédigé une sorte d'essai en 2019, L'Écrivain navibotelliste, qui est beaucoup plus près de ce que je souhaite transmettre comme vision de l'écriture. Mais ce n'est pas le genre de texte que j'offrirais gratuitement au téléchargement. Pas pour l'instant, en tout cas.


Je comptais peut-être créer une section où je pourrai m'exprimer sur mes lectures du moment. D'une part pour montrer un peu l'univers littéraire qui m'entoure, et d'autre part pour m'aider à synthétiser les connaissances de ces oeuvres. Je le sais par expérience, il n'y a pas meilleur moyen de mettre de l'ordre dans ses savoirs que de présenter ces mêmes savoirs de manière structurée.


Quoi d'autre... ?


Je n'ai certainement pas cessé d'écrire ! Ne vous en faites pas à ce sujet. Je termine en fait la révision de mon dernier roman, et j'ai rédigé trois recueils de poésie en autant d'années. Je planifie me lancer dans un autre roman d'ici quelques semaines/mois. J'ai simplement été passablement occupé avec PEN International, avec la vie de famille, avec les contrats divers (il faut vivre), et avec la vie en général, ces dernières années. 2018 à 2022 ont été proprement éreintantes, à tout point de vue. Mais je reprends le contrôle, maintenant. Nouvelle maison, nouveau bureau, nouvelle motivation. Les choses devraient s'emboîter progressivement.


Vous pouvez facilement me suivre sur Facebook (j'essaie d'y partager mes activités récentes... quand je n'oublie pas !)


Pour donner un bref compte-rendu de ces cinq dernières années :


- D'abord, pour ceux qui auraient raté (?) la chose : mon livre Plomb est sorti en 2018 aux éditions Stanké. Il a fait parti, cette année-là, des 100 meilleurs livres québécois de l'année selon Les Libraires. Je vous invite à vous le procurer sur le site des Libraires, ou bien à simplement l'emprunter à votre bibliothèque, si vous êtes curieux.


- J'ai représenté le Centre québécois de PEN International à ses congrès internationaux chaque automne (Lviv, 2017; Pune, 2018; Manille, 2019; puis lors des congrès virtuels de 2020 et 2021). Je suis également allé à Lillehammer, au printemps 2017, et à Rotterdam, au printemps 2019, pour la réunion du WiPC (comité des écrivains en prison). Il s'agit d'une chance qui m'emplit de fierté et d'humilité; j'ai rencontré des personnes formidables et visité des lieux qui se sont taillés une place dans mon coeur.



Congrès de PEN à Lviv, 2017

Congrès de PEN à Manille, 2019 ; soirée de poésie Free the Word au Cultural Center of the Philippines

Congrès de PEN à Manille, 2019 ; panel sur la protection des langues autochtones

- J'ai participé à la création de l'incroyable site des Archives de PEN International, sous la supervision de l'archiviste chevronnée Ginevra Avalle, entre 2020 et 2021. Ce site renferme une quantité faramineuse de photos, de documents, et surtout d'histoires retraçant et célébrant les 100 années d'existence de l'organisation. J'ai effectué la traduction en français d'une grande partie des documents, mais l'ensemble est une oeuvre magistrale, vraiment. Je vous invite à vous rincer l'oeil ici.


- J'ai participé au projet hypermédiatique Constellations, lancé le 18 février 2022. Le projet, piloté par Isabelle Forest et Anthony Charbonneau Grenier, permet d'explorer les principaux quartiers de la ville de Québec au travers de petits récits urbains gravitant (largement) autour du thème de la pandémie. Voici le lien pour y accéder. Pouvez-vous dénicher mes histoires ? :)


- Plus récemment, dès le début de ce terrible conflit en Ukraine, j'ai mobilisé des membres du centre québécois de P.E.N. International afin de rassembler leurs poèmes de soutien et de fraternité à l'endroit des Ukrainiens. Ces poèmes ont été traduits en langue ukrainienne et lus lors du Festival Métropolis Bleu, le 7 mai 2022. Vous pouvez les trouver ici : https://penquebec.org/soutenir-lukraine/ Partagez-les généreusement; ils appartiennent au peuple ukrainien.


- Enfin, au dernier décompte, j'ai écrit, depuis le printemps 2013, plus de 12 livres ! Ça me surprend chaque fois. Même si seuls L'Horloger et Plomb ont trouvé le chemin des presses pour le moment, je ne perds pas espoir. Il y aura un éditeur, quelque part, pour s'intéresser à mon Prisonnier, à mon Apologie du bouc émissaire, à mon Écrivain navibotelliste, à mes recueils de poèmes, et j'en passe. La vie de l'écrivain est dans l'acte d'écriture; tout ce qui se passe en périphérie est assujetti aux aléas du temps, des moeurs, des modes et des goûts. Le roman dont je termine la révision, à lui seul, m'aura pris six ans ! Il y a une merveilleuse soif d'aventure dans l'écriture telle que je la vis, et ça me va parfaitement, même si j'aurais plaisir à partager cette soif avec davantage de lecteurs.


J'oublie sans doute certains moments forts ou dignes de mention. Cinq ans, c'est un bon morceau.


Toute cette profusion de mots et de déclarations et d'informations pour dire, en somme, que mon site fonctionne à nouveau et que ça me réjouit !


Au plaisir de se rencontrer, quelque part, à l'intersection entre l'oeil et le mot.




Félix

Derniers articles
Articles récents
Archives
Recherche par étiquette
No tags yet.
Rechercher par catégorie
Suivez moi!
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Google+ Icon
  • Black LinkedIn Icon