L'Inspiration est une bacchante

L'Inspiration est une bacchante

Elle danse au soleil

Dans les gouttes dorées qui font flaques à mes yeux

Elle piétine tout, fait gicler la lumière

La terre se rhabille

En toges coulissantes de vagues bienheureuses

Sous ses pieds, sous ses mains

Les horizons s'écartent sur les chemins salins

Du vent perdu d'automne

Aux abords des falaises ;

Danse, folle ! Danse et joue !

Éclabousse l'essence des joies qui percolent

En toi !

Tu m'apportes un soleil dans ton œil irréel

Une rondeur multiple

Courbes harmonieuses

Tu les flanques d'aurores où se mêle l'éclair,

D'arbres fous parfumés, d'épines d'épinettes

Tous les roses, tous les ors, tous les verts limes s'ébrouent

Piaffant sur le verre mort

Sur les vitraux fêlés de mes hiers perdus

Cathédrales ombrageuses

Oubliées...

Hennissements violents !

Violons insoumis balayant l'Atlantique !

Toi tu danses, et tu danses

Sur les ruines

Incendiées

Des oublis de mon âme

Et tu piaffes

Et tu cries

Et tu chantes

Et tu danses toujours

Fille d'aires astrales éclaboussées d'or pur

Fille de rayons clairs

Fille d'homme et de femme

Fille belle à mourir

Et tu danses toujours

Dans un claquement fort auquel rien ne peut rien

Éperdu, insensé, je te regarde et souffre

Et ne peux que rêver...

Et tu danses toujours...

Félix


Derniers articles
Articles récents
Archives
Recherche par étiquette
No tags yet.
Rechercher par catégorie
Suivez moi!
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Google+ Icon
  • Black LinkedIn Icon